On aime (libre de pub)

Images Aléatoires

  • curiosa-267
  • curiosa-245
  • bel-image-passe-30
  • bel-image-passe-23
  • bel-image-passe-384
  • BI019.

Age adulte

expo2.jpg

 

Pour la saison automne-hiver 2014-2015, la Pinacothèque de Paris présentera une exposition hors du commun : Le Kâma-Sûtra : spiritualité et érotisme dans l’art indien

 

Attribué à un brahmane qui l’aurait écrit au IVe siècle de notre ère, le Kâma-Sûtra constitue l’un des textes majeurs de l’hindouisme médiéval et n’est pas un livre pornographique ainsi qu’il est souvent présenté en Occident. Il est divisé en sept sections (adhikarana) : la société et les concepts sociaux, l’union sexuelle, à propos de l’épouse, à propos des relations extra-maritales, à propos des courtisanes, à propos des arts de la séduction.

 

Près de 350 œuvres exceptionnelles dont celles de la collection de Shriji Arvind Singh Mewar, maharana d’Udaipur et la remarquable collection de Beroze et Michel Sabatier - sculptures, peintures, miniatures, objets de la vie quotidienne, «livres de l’oreiller », ouvrages illustrés que l’on offrait aux jeunes mariés jusqu’au XIXe siècle afin de faire leur éducation érotique -, organisées selon les sept sections du Kâma-Sûtra, seront présentées par la Pinacothèque de Paris.

 

L'exposition, déconseillée aux mineurs, expliquera l’esthétique érotique propre à la vie culturelle indienne et à l’hindouisme. Elle tentera également de comprendre pourquoi le monde occidental porte un regard si déformé sur ce livre singulier.

Plus d'informations : www.pinacotheque.com

Par Libertin Libertaire - Ecrire un commentaire
Jeudi 2 octobre 4 02 /10 /Oct 19:26

Communauté : communauté sex d ile de france - Publié dans : Age adulte - Voir les 1 commentaires

 

Sous-titré « Conseil pour bien rentrer dans le libertinage »

 

Ce billet n'aurait pu être qu'un « spécial copinage » comme j'en publie parfois pour faire plaisir à des gens que j'aime bien. S'en est un, mais c'est aussi un peu plus... en raison du sujet.

 

hlibertin.jpg

 

J'ai eu la chance d'être introduit au libertinage (en un temps que les moins de … ans ne peuvent pas connaître, en un temps où le sujet même ne pouvait être évoqué que sous la forme de la gaudriole ou de la définitive condamnation morale, en un temps même, où mes choix idéologiques, auraient du me tenir éloigné d'un miliieu qui n'était pas, politiquement, des plus reluisants) par des gens qui croyaient (et pour certains qui croient encore) que libertinage rimait avec liberté, refus des dogmes et utopie progressiste.

 

S'il n'y a que les cons qui ne changent pas d'avis, force m'est de constater que j'en suis un, et militant en plus. Dans un monde sans utopies, l'échange, sous quelques formes qu'il soit (verbal, culinaire, sexuel...) me semble rester la plus belle des perspectives. J'aime à rencontrer et discuter pour refaire le monde, j'aime à partager un repas en commun pour le plaisir d'un plat ou d'un vin, pourquoi donc, contre la triste possession des corps, n'irais-je pas partager le mien avec celui des autres ?

 

Le monde est ainsi fait que la morale dominante est triste... et qu'un certain nombre d'actes (se laver, pisser ou chier, copuler) ne doivent être que des actes intimes.

 

C'est à notre instant de l'histoire, un fait.... mais cela n'a pas toujours été ainsi. Les auteurs romains (entre autres) nous enseignent en quoi les bains (publics pour le coup, puisque les « insulae » n'avaient pas de salles destinées à cet effet (le Moyen-âge et ses « bord'eaux » ne fit que puiser dans la culture romaine) étaient de joyeux clubs libertins. Dans le « Decameron », on trouvera qu'au passage de l'Antique à l'Histoire moderne, les « chiottes » pouvaient être le dernier salon où l'on parle, et je ne parlerai pas du XVIIième siècle qui, tant en litterature, qu'en images ou en fait, mis la quête du plaisir à l'honneur.

 

L'Eglise, morbide, le code civil napoléonien, intéressé, l'ordre moral qu'il fut « libéral », « fasciste » ou « stalinien », la famille mononucléaire autocentrée sur elle-même, condamnèrent toutes déviances à un ordre établie : « On baise en couple constitué et en cachette ». Aujourd'hui, au prétexte qu'il y a des addicts on finirait par tout nous interdire (qu'on ne me fasse pas dire ce que je ne souhaite pas dire, bien que je refuse à porter un jugement moral à leurs sujets, je ne suis pas amateur de drogues... Je partage en la manière la condamnation marxiste des « Opiums du peuple », religions comprises bien sur.). Tout nous interdire, l'alcool (avec même avec modération), le tabac, le foie gras, le gibier, la viande … mais qui pense au hurlement de la carotte que l'on arrache à sa terre nourricière. Je ne me fais pas d'illusion, d'ici peu, même les légumes seront interdits au motif d'une conscience (que nous n'arrivons pas à capter, bien entendu).

 

Voilà une bien longue introduction à notre sujet. Qu'importe... il arrive parfois qu'on ait envie de se lâcher. Revenons à notre ouvrage.

 

Les conventions actuelles veulent que le « libertinage sexuel », composante non négligeable du « libertinage » occupe trois composantes : « le couple », la « femme seule » et l' « homme seul ». Par pure idéologie, je préférerai qu'il n'en occupe que deux : « la femme » et l' « homme » (mais je suis lecteur de « L'Unique et sa propriété ».

 

Aussi, faut-il, dans notre société et dans la « culture libertine » qui est la sienne, fonctionner avec ces règles :

 

  • le couple est la marque leader des échanges libertins,
  • la femme seule est un produit rare (donc la cerise sur la gâteau)
  • l'homme seul est un produit en surproduction, il lui faut donc des armes pour pouvoir entrer sur le marché.

 

(Les plus gentils me pardonneront cette métaphore économique)

 

« Touristes » ou « Morts de faim », passez votre chemin. Le livre de Flo Castels et M. Chapeau donnent une assez bonne définition de ces « Hommes seuls ». Si vous êtes débutants, commencez par ces deux chapitres, si vous vus reconnaissez autant renoncer à lire le reste. Vous ne ferez pas long feu dans les mondes libertins.

 

Mais la curiosité, la découverte, l'apprentissage, le respect ne sont pas des mots vains.

 

Une culture implique des codes, un vocabulaire, un « savoir-vivre ». Le curieux ira donc plus avant dans la lecture et trouvera des réponses aux questions qu'il peut se poser et même des réponses aux questions qu'il ne se posera pas (par ignorance, tout simplement).

 

  • Ce n'est pas déflorer un sujet que d'en iniquer quelques têtes de chapitres :
  • Où faire vos premiers pas ?
  • Les sites de rencontres ?
  • A quoi vouler vous jouer ?
  • Se préparer à sa première sortie ?
  • Une fois sur place ?
  • Dans le feu de l'action ?

Quelques commentaires personnels

 

  • Je ne suis pas débutant... mais il est bon, parfois, de revenir aux fondamentaux.
  • La lecture, même si elle semble destiné aux hommes seuls, devrait être également recommandé aux couples débutants comme aux couples expérimentés, aux femmes débutantes comme aux femmes expérimentées.... on a beau savoir, il est toujours bien d'avoir de nouvelles perspectives.
  • J'aime bien les notes à deux voix (masculine et féminine) qui agrémentent le texte... Un peu d'expérience et de sensibilité ne nuisent pas à une lecture par ailleurs «édifiante » !
  • Un petit regret (mais ce n'est que mon point de vue et je suis conscient que le sujet serait difficile à développer en 130 pages) que le libertinage se limite à sa composante sexuelle.Philosophie, Histoire, Sociologie, Arts... enfin tout ce qui constitue une « Culture » libertine, mériteraient bien quelques développements.... de quoi créer une « Collection » !

Ne vous privez pas de cet ouvrage, il est bon marché

 

au format papier

 

au format e-book

Par Libertin Libertaire - Ecrire un commentaire
Jeudi 11 septembre 4 11 /09 /Sep 12:31

Communauté : meet swinger - rencontre échangiste - Publié dans : Age adulte - Voir les 0 commentaires

 

Je manque manifestement encore de concentration quand à ma veille technologique.

J'avais le choix ce dimanche entre le Festival et une ballade érotico-littéraire dans le jardin du Luxembourg.... sauf que la ballade était organisée dans le cadre du festival, ce que je n'avais pas remarqué ! (De plus en plus myope).

J'étais contrarié, si je devais suivre un film dans l'après-midi, la ballade était compromise. Quand je je me suis rendu compte que le festival commençait à 20h00, j'ai choisi la ballade, pour retrouver..... les organisateurs du festival.

 

Une bande de T'cheunes

 

Rendez vous devant l'Orangerie du Luxembourg, suivre la pancarte « Festival du film de fesses » et/ou la tenue de panthère. A trop chercher la pancarte, j'ai failli louper la panthère. J'ai la vue un peu basse.

 

LUXEMBORG.jpg

 

Et me voilà au milieu d'une bande qui pourraient être …. (en fait je m'en fous), je regrette, à postériori que ma génération n'ait pas été mieux représentée pour soutenir leur projet... un dizaine, douzaine de stations (mais mieux qu'un chemin de croix) avec, au pied de quelques sculptures, une lecture de textes érotiques (et subversifs).

 

Des jeunes femmes et des jeunes hommes qui s'impliquent, en public, pour faire vivre Verlaine, Henri Miller (Nexus), Guy Breton (Histoires d'amour de l'histoire de France) et quelques découvertes dont « Travesti » de David Dumortier (ce qui ferait hurler d'horreur certains de mes contacts pro sur FB :-) ).

 

Il leur faudra apprendre à projeter leurs voix, surtout, en plein air (sauf les deux jeunes femmes qui firent revivrent la biographie de la Reine Margot à la sauce Breton. Un délice.

 

Au final, une journée pas gâchée. J'ai toujours un peu peur en ce qui concerne les t'cheunes et le libertinage. Mais, il semble qu'au-delà du cul commercial, il y ait de quoi assurer la relève.

 

RDV... l'année prochaine, mais, par pitié, pas aussi prés de la date des grandes vacances. Pas pour moi, pour la pérénité du festival.

 

Par Libertin Libertaire - Ecrire un commentaire
Dimanche 29 juin 7 29 /06 /Juin 22:28

Communauté : communauté sex d ile de france - Publié dans : Age adulte - Voir les 1 commentaires

 

Organiser une fête libertine à la maison peut sembler très simple, mais beaucoup de choses doivent être préparées à l'avance pour être sur que la fête se passe au mieux. Voici quelques premiers conseils qui devraient vous aider à la préparer:

 

  1. Faites en sorte que votre maison est propre et bien rangée.
  2. Si vous avez un bain à remous, un spa ou une piscine et que vous prévoyez de l'utiliser pour votre fête, assurez-vous qu'il soit propre et apte à l'emploi.
  3. Faites un plan de votre maison pour que vos invités sachent quelles pièces auront pour fonction de vestiaire, pour des activités de groupe ou des activités plus intimes.

(à suivre)



Organiser une partie libertine chez soi – 1




Par Libertin Libertaire - Ecrire un commentaire
Dimanche 3 mars 7 03 /03 /Mars 14:53

Communauté : communauté sex d ile de france - Publié dans : Age adulte - Voir les 0 commentaires

A l'occasion de la Saint-Valentin, le grand magasin en ligne Brandalley et CCM Benchmark Panel se sont posés la question de l'influence de la mode dans la vie à deux

Le constat : des conseils pratiques et des idées reçues qui tombent, et surtout la preuve qu'en amour on ne badine pas avec la mode !

  • La mode, une arme de séduction à prendre très au sérieux 
  • Les femmes attachent autant d'importance à leur style vestimentaire (84%) qu'à celui de leur conjoint (82%).
  • Les hommes, eux, attachent encore plus d'importance au style vestimentaire de leur conjointe (81%), qu'à leur propre style (71%).
  • Et contrairement aux idées reçues, seulement 12% des hommes pensent que leur conjointe dépense trop en mode.

Mesdames, voici comment le faire craquer :

  • Un regard charbonneux (39%), sans autre maquillage (28%).
  • Des sous-vêtements sexy, en dentelle ou en satin (67%)
  • Là où vous préférez de loin les jeans (à 80%), les hommes l'apprécient aussi à 48%, mais vous aiment autant en robe ou en jupe (48%), et aiment découvrir vos jambes (42%), sans toutefois être totalement portés sur la mini-jupe (seulement 12%)
  • Mettez plutôt des boots ou des bottines.
  • Un look à la Kate Moss en robe bustier, voire en cat-woman en combi-pantalon, là où vous pensez que la jouer Marilyn marche à tous les coups.

A garder en tête : presqu'un homme sur deux confirme que le style vestimentaire de sa conjointe a eu une influence au début de leur relation (contre seulement une femme sur trois)...

Une fois en couple, la femme prend les choses en main 

  • 77% des femmes déclarent avoir une influence sur le style vestimentaire de leur conjoint (contre seulement 53% des hommes).
  • 77% des femmes offrent souvent ou parfois des articles de mode à leur conjoint, contre seulement 55% des hommes.

La mode, un sujet parfois passionnel

  • Un homme sur trois ou une femme sur trois ne se sent pas en bonne adéquation avec le style vestimentaire de leur conjoint(e). Ce désaccord peut parfois tourner à la dispute, de manière plus ou moins occasionnelle, pour 38% des femmes ou pour 49% des hommes.
  • Offrir un article de mode peut heureusement permettre de se réconcilier
  • 87 à 89% des hommes ou des femmes pensent que l'article de mode offert leur convient !

Quelques chiffres

Plus de 80% des femmes ont un budget de 100 euros ou moins par mois à consacrer à leurs dépenses Mode. Seulement 3% d'entre elles ont un budget supérieur ou égal à 200 euros par mois.

mode-1.jpg

Les vêtements préférés en bas

mode-2.jpg

Les femmes accordent plus d'importance que les hommes à leur propre style vestimentaire

mode-3.jpg

Harmonie vestimentaire dans le couple

mode-4.jpg

Par Libertin Libertaire - Ecrire un commentaire
Jeudi 21 février 4 21 /02 /Fév 10:49

Communauté : Gadget, jouets et compagnie... - Publié dans : Age adulte - Voir les 0 commentaires

Organiser une soirée libertine pour un groupe de libertins et de libertines expérimentés venus des quatre coins de France, n'est certainement pas une partie de plaisir même, si tel est bien le but, le plaisir doit être au rendez-vous.

C'est qu'il faut en prévoir des choses et d'abord, les nourrir car les soirées libertines commencent tard en province.

Aussi faut-il :

  • s'assurer d'un restaurant ouvert,
  • s'assurer qu'il pourra accueillir au moins une vingtaine de convives (avec une petite marge d'erreur, il y aura toujours ou des absents, ou, au contraire, un surplus),
  • s'assurer de la qualité du personnel, qui devra savoir être discret (surtout si, pendant le service, il doit apercevoir une jarretelle, l'ourlet d'un bas, un téton facétieux, une chatte timide),
  • s'assurer de la qualité du menu sachant qu'il se doit être pas trop riche (il y aura toujours des petits appétits) mais assez roboratif (on est entre libertins, quoi),
  • s'assurer de la qualité des produits (en ces temps de cheval fou, il vaut mieux y regarder à deux fois)
  • s'assurer du confort des invités,
  • s'assurer qu'ils arriveront à l'heure (même si un samedi soir, c'est parfois une gageure)
  • s'assurer, s'assurer....

Et ils l'ont fait, Laetitia Elle et Ouvrage Hédoniste qui recevait le Ran des Adams et Eves, ce samedi à Lyon.

Et ils l'ont bien fait en assurant qu'un repas pris ensemble, entre charcuteries et salades, tête de veau, tablier de sapeur, saucisson chaud au Beaujolais ou quenelles de brochet à la sauce Nantua, entre saladier de mousse au chocolat, d'oeufs à la neige, de poires aux vins...valait un prix d'or en matière de soirée libertine surtout quand les femmes sont belles, bien mises et joyeuses compagnes et les hommes …. joyeux compagnons.

Why Chabert ? Vous avez la réponse.

menu.jpg

Par Libertin Libertaire - Ecrire un commentaire
Mardi 19 février 2 19 /02 /Fév 16:39

Communauté : meet swinger - rencontre échangiste - Publié dans : Age adulte - Voir les 1 commentaires

Malgré ce que peut en penser un manuel de libertinage US (plutôt bien fait par ailleurs), quelques connaissances en physiologie ne sont pas sans intérêt en ce qui concerne les pratiques sexuelles diverses et variées.

Ainsi donc, il n'est pas sans intérêt de rappeller que le Penis comporte trois pareties internet qui agissent ensemble pour créer l'érection: la deux corps caverneux et le corps spongieux.

Ainsi donc, ce ne sont pas les muscles qui permettent de bander, mais le fait que les éponges qui en se gonflant de sang, favorisent l'érection.

Comme quoi, toutes les pillules, crèmes ou onguents qui prétendraient avoir une action sur la « musculation » de votre vit, que l'on tente de vous vendre sous forme de multiples spams, sont absolument sans intérêt.

Laissez les donc tomber !

bite.jpg

Par Libertin Libertaire - Ecrire un commentaire
Dimanche 3 février 7 03 /02 /Fév 14:46

Communauté : LIBERTINAGE - Publié dans : Age adulte - Voir les 0 commentaires

Nous aurions atteint l'étiage de 50 participants pour l'Apéro libertin tenu à Paris, le 25 janvier 2013 ;

En à peine six mois, beaucoup de réseaux sociaux sur Internet pourrait en prendre de la graine. La preuve est faite, en plus, que le clavier et l'écran ne sont pas des outils d'exclusion de la vie sociale mais qu'ils peuvent vous y ramener sans problèmes. Ouf 

roi.jpg

Plus de 50, c'est bien, l'avenir, c'est mieux.

J'aurai aimé m'entretenir avec chacun des participants (la réciproque n'est pas nécessairement vrai, pas de problème pour moi), mais 50, en une seule soirée, c'est dur.

Au mieux, une petite dizaine d'interlocuteurs sur la soirée... c'est déjà pas mal... avec des sujets intéressants (même s'ils sont récurents : - le dress-code, - les lourds en club, les derniers clubs ouverts, les débuts en libertinage, - la lingerie....).

Je sais que ce sont des sujets bien classiques, mais il y a tellement de choses à dire

Une petite proposition, cependant, les profils fesses-bouques sont parfois un peu court, mon profil sur Rézo Libertin est plus explicite dans mes centres (divers) d'intérêt. J'essaye autant que faire ce peu de suivre celui des autres participants.

Mais, je suis myope, j'ai une petite mémoire des visages et des noms (ce qui me nuit parfois dans mon boulot quand je ne reconnais pas quelqu'un avec qui je suis censé travailler depuis plusieurs moi ou que je discute avec beaucoup de fougue avec quelqu'un que je vois pour la première fois).

Alors, après une petite discussion sur le chapeau, la couleur d'un pull-over,... pourquoi ne pas imaginer, pour la prochaine édition, que les participants annoncent d'avance une caractéristique, une pièce de vêtement, une couleur, un bijou....

  • Je me souviens du chapeau,
  • Je me souviens du pull over jaune,
  • Je me souviens de la jaretelle discrétement apperçue quand la libertine en question remonta légèrement sa jupe,
  • Je me souviens...

Pour ceux que je connaissais déjà de ma présence à d'autres Apéros, ne vous inquiètez pas, j'ai bien perçu (et avec plaisir votre présence). Pas beaucoup de mémoire visuelle, mais quand même, l'avantage de ces réunions est de créer des liens (mais pas des habitudes, bien entendu)

Amicalement à tous.

 

Par Libertin Libertaire - Ecrire un commentaire
Dimanche 27 janvier 7 27 /01 /Jan 13:41

Communauté : meet swinger - rencontre échangiste - Publié dans : Age adulte - Voir les 0 commentaires

Pour les parisiens et ceux qui, au début de l'année 2013 auraient l'occasion de séjourner dans la capitale, un spectacle à l'Alhambra qui saura réjouir tous les libertins.

Avis de sirocco dans le monde du cabaret burlesque !

Fini les pin-ups bien sages et les ambiances glamours, ce nouveau "frenchie chaud show" vous fera découvrir une troupe friponne et survitaminée.Un casting des plus délirant que les plus grands cabarets du genre nous envient déja!! 

Plumes, paillettes, baguette, soutien-gorge et croissants chauds...

Un hommage à la France des boutiques de souvenirs et des boulevards de Pigalle, la France déplumée et dépoilée, la France de l'accordéon, des jupons, des fripons, celle qui voit la vie en rose... bonbon !

Ce French Burlesque Show est une carte postale postée par des américains perdus en plein quartier brûlant de Paris, s'adonnant au plaisir de "l'Amour à la française".

La troupe nous emmène en costard et porte-jarretelles dans une "pink comédie" à vous scotcher les rétines.

Il est clair que si l'on évoque devant moi les « boulevards de Pigalle », la tentation de suivre ce spectacle est tout de suite très forte.


Porte Jarretelles et Piano à Bretelles par jasminevegas

Par Libertin Libertaire - Ecrire un commentaire
Samedi 15 décembre 6 15 /12 /Déc 12:07

Publié dans : Age adulte - Voir les 0 commentaires

 L'avantage d'être vétue est de pouvoir être dévêtue "

proverbes-4.jpg

Par Libertin Libertaire - Ecrire un commentaire
Mercredi 28 novembre 3 28 /11 /Nov 07:55

Communauté : L'érotisme dans tous ses états - Publié dans : Age adulte - Voir les 1 commentaires

Je m'étais promis de faire un billet sur cette exposition. Et le temps passe. Revenu à ma source, l'exposition aurait du être close le 28 octobre 2012. Coup de chance, en vérifiant sur le site de la Galerie, je découvre qu'elle est prolongée jusqu'à la fin du mois de décembre 2012. Une chance à ne pas manquer.

La prostitution n'est pas mon monde, a fortiori la prostitution homosexuelle masculine. Mais si ce n'est pas mon truc, cela ne m'empêche pas d'être curieux, de ne pas juger et de partager avec ceux que cela concerne un intérêt pour l'histoire des mœurs autres que ceux qui relèvent de la morale traditionnelle.

marin.jpg

J'ai choisi cette image pour son côté évocateur, elle n'a à priori rien à voir avec cette expositon

Cette exposition « Hôtels garnis. Garçons de joie - Prostitution masculine - Lieu et fantasmes à Paris de 1860 à 1960 » fait l'objet de l'édition d'un catalogue en « édition très limitée » ; 900 exemplaires, vendu uniquement à la galerie et sur Amazon : En raison de son sujet, il n'entrera probablement pas dans l'Enfer d'Adulte-ere . 79 euros n'est pas une petite somme, je la réserverai à des sujets plus proches de mes centres d'intérêts. Mais, si cela vous passionne, vous êtes informés :

En 376 pages et 335 illustrations, dont des documents uniques des Archives de la Préfecture de Police, Nicole Canet vous présente les mille facettes de la prostitution masculine à Paris, de 1860 à 1960, révélant un monde sulfureux et sensuel, méconnu et clandestin.

À travers une iconographie aussi abondante que rare, vous découvrirez les différents lieux de ces plaisirs au masculin : Un grand chapitre recense une trentaine d’adresses, du célèbre Hôtel Marigny, rue de l’Arcade, où Marcel Proust se rendait régulièrement, au fameux Hôtel du Saumon, « le bordel de Saïd », passage Ben Aïad dans le 2ème arrondissement. L’écrivain américain Édouard Roditi dans un récit, à ce jour inédit, évoque la fréquentation de ce lieu par Proust. Saïd fut là des années durant, environ de 1919 à 1948, recevant les clients avec un brin de jasmin à l’oreille, il disait : « Un rien me pare ! »

Vous savourerez un chapitre illustré et commenté par un habitué des lieux : l’hôtel de passes Impasse Guelma à Pigalle chez « Madeleine », qui fit des années durant, la joie des clients en quête de garçons.

Des bars aux bals, des jardins aux vespasiennes, en passant par l’atmosphère torride des bains de vapeur, vous croiserez les occasionnels, comme les marins et les militaires, mais aussi les entretenus, les garçons de plaisir et leurs souteneurs. On ne vous cachera rien des jeux sexuels de ces messieurs, des tableaux vivants au sadomasochisme, et pour couronner le tout, on vous fera entrer dans le cabinet secret d’un Bordel d’hommes.

Au détour d’une rue ou dans l’intimité d’une chambre, il vous semblera croiser les ombres de Marcel Proust ou de Jean Genet, de Roland Barthes ou de Pier Paolo Pasolini.

Jusqu'à fin décembre 2012
Galerie au Bonheur du Jour
11 rue Chabanais75002 Paris
Du mardi au samedi 14h30-19h30

Par Libertin Libertaire - Ecrire un commentaire
Dimanche 25 novembre 7 25 /11 /Nov 18:07

Communauté : blog sexe des amis - Publié dans : Age adulte - Voir les 0 commentaires

Tout temps est bon pour faire des cadeaux, mais dans la perspective des fêtes de fin d'années, quelques idées afin d'être prêt à temps...

Un bijou intime... et le choix vaste

bijou-1.jpg

bijou-2.jpg

bijou-3.jpg

bijou-4.jpg

Le choix est toujours aussi vaste

Par Libertin Libertaire - Ecrire un commentaire
Dimanche 30 septembre 7 30 /09 /Sep 15:23

Communauté : Gadget, jouets et compagnie... - Publié dans : Age adulte - Voir les 0 commentaires

Des effets positifs de la curation sur Internet.

 

Petites nouvelles de ma publication automatique paper.li

 

Dans l'édition du 20 mars 2001, cette image

 

paperli-1.jpg

 

Petite poitrine, chapeau de paille vietnamien.... tout mon goût pour les asiatiques. Serais-je surpris ou déçu.?

Par Libertin Libertaire - Ecrire un commentaire
Dimanche 25 mars 7 25 /03 /Mars 15:47

Communauté : Couples mixtes libertins - Publié dans : Age adulte - Voir les 0 commentaires

Le magazine en ligne terrafemina propose les in et out du sexe en 2012.

Au top du out : les faux seins

Il fallait sans doute s'y attendre, le principe de précaution lié aux problèmes des prothèses mammaires conduit à laisser penser que le public allait se détourner des seins trafiqués.
He had probably expected, the precautionary principle problems related to breast implants led to suggest that audiences would turn away from trafficked breasts.

 

Le problème est que les statistiques montrent que, même avec l'affaire PIP, nombres de femmes et plus particulièrement de jeunes femmes, continuent de souhaiter afficher une poitrine avantageuse.
The problem is that statistics show that even the case with PIP, numbers of women and especially young women, continue to want to display a chest advantageous.

 

Mes goûts personnels plutôt portés vers les poitrines menues, me pousserait à décourager toutes celles qui voudraient se faire gonfler leurs seins alors qu'ils sont tout à fait proportionnés à leurs profils.
My personal taste rather inclined towards the small chests, push me to discourage all those who want to swell their breasts while they are wholly proportionate to their profiles.

 

tiny-breast.jpg

 

Mais je m'en garderai bien, on peut vivre avec ses contradictions, et quelques fois une poitrine pigeonnante est bien agréable à voir, voir à caresser.
But I do not keep well, you can live with contradictions, and sometimes a chest pigeonnante is nice to see, see to stroke.

 

big-breast.jpg

 

Alors, sentez vous bien dans votre peau et s'il faut un peu d'artifice, n'hésitez pas à condition de faire confiance à votre médecin.
So you feel good about yourself and if it takes a little artifice, please provided to trust your doctor.

 

Translated with google translator to go faster. Thank you to correct if necessary

Par Libertin Libertaire - Ecrire un commentaire
Dimanche 11 mars 7 11 /03 /Mars 10:40

Communauté : meet swinger - rencontre échangiste - Publié dans : Age adulte - Voir les 0 commentaires

Le con, lieu charmant, appelé plus poétiquementIle-de-Cythère, est situé entre les cuisses de la femme. Il reçoit cordialement MM. Les Vits et abritent volontiers quels qu'ils soient , les produits de leurs vaisseaux – spermatiques.

 

" Dix fois Trufaldin a touché au port, sans pouvoir y entrer. "
Pigault-Lebreun

 

Dictionnaire érotique moderne, Alfred Delvau, 1850


 Parfois le Port-de-Cythère est désert

 

con-glabre.jpg


Parfois, il est ombragé 

 

con-ombrage.jpg

Par Libertin Libertaire - Ecrire un commentaire
Jeudi 29 décembre 4 29 /12 /Déc 16:19

Communauté : L'érotisme dans tous ses états - Publié dans : Age adulte - Voir les 0 commentaires

Présentation

  • : ADULTE-ERE
  • ADULTE-ERE
  • : amateur divers couple
  • : Cabinet de curiosités autour de l'érotisme, du libertinage et des sexualités alternatives. Amateur de tout ce qui touche le sexe, l'érotisme, la pornographie, le libertinage autant dans le virtuel que dans le réel. A renconter :-)
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • : 21/07/2005

Calendrier

Août 2017
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Les synthèses


L'armoire
(Une invivation à poster vos contributions sorties de votre armoire secrète)

L'Enfer
(Partagez votre bibliothèque sans risque de voir vos livres disparaître)

Recherche

W3C

  • Flux RSS des articles
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés