On aime (libre de pub)

Images Aléatoires

  • bel-image-passe-23
  • bel-image-passe-211
  • bel-image-passe-116
  • curio-2
  • curiosa-191
  • curiosa-107-copie-1

Une étude révèle que trop souvent les médecins ne savaient pas comment aborder une discussion sur la sexualité de leurs patients.

 

Combien de fois parlez-vous de votre vie sexuelle avec votre médecin ?

 

Malheureusement, la réponse est très souvent : rarement. Le sujet devrait toutefois être abordé car votre sexualité joue un rôle important dans votre santé et votre bien-être global.

 

Les résultats d’une profonde enquête nationale réalisée aux États-Unis par des obstétriciens-gynécologues spécialistes en matière de communication sur le sexe avec leurs patientes, ont constaté que trop souvent les médecins ne savaient pas comment aborder la chose. Lorsque la sexualité était évoquée dans un cabinet médical ou dans une salle d’examen, le thème n´était abordé de manière que superficielle.

 

Le rapport intitulé «ce dont nous parlons lorsque nous ne parlons pas de sexe », révèle les insuffisances en termes de communication entre médecin et patient autour des questions sexuelles et examine les obstacles qui peuvent limiter la portée du dialogue à un banal diagnostique sur la santé générale de la femme.

 

L’enquête, menée par une équipe de chercheurs de l’Université de Chicago, a constaté que tandis que près des 2/3 des gynécologistes s´informaient de l’activité sexuelle de leurs patients, d’autres aspects de la sexualité féminine n´étaient pas systématiquement pris en compte.

 

pipe.jpg

 

La sexualité clef de la santé physique et psychologique

 

Seul 40% des gynécologues interrogés ont déclaré poser régulièrement des questions à leurs patients afin d’évaluer leurs problèmes sexuels ou dysfonctionnements. 29% seulement demandent systématiquement à leurs patients s´ils sont satisfaits sexuellement et 28% confirment régulièrement l’orientation sexuelle de leurs patients.

 

Compte tenu du lien établi entre la fonction sexuelle et la santé globale, les auteurs de l’étude estiment que leurs résultats indiquent un besoin évident de la part des médecins d´approfondir les discussions sur la santé sexuelle.

 

Stacy Tessler Lindau (médecin et professeur en chirurgie obstétrique et en gynécologie à l’Université de médecine de Chicago, et auteur principal de l’étude) déclare que « en tant que médecin pratiquant, beaucoup de mes patientes disent que je suis le premier médecin qui évoque les questions sexuelles avec elles. La sexualité est une des clés de la santé physique et psychologique d’une femme. Après tout, les gynécologues sont les mieux placés pour traiter les problèmes liés à la sexualité des femmes. Le fait de demander aux patientes si elles sont sexuellement actives ne nous informe pas de leur fonction sexuelle ou des changements qui pourraient indiquer des problèmes sous-jacents. »

Par Libertin Libertaire - Ecrire un commentaire
Samedi 24 mars 6 24 /03 /Mars 12:10

Communauté : meet swinger - rencontre échangiste - Publié dans : Sexe et politique - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : ADULTE-ERE
  • ADULTE-ERE
  • : amateur divers couple
  • : Cabinet de curiosités autour de l'érotisme, du libertinage et des sexualités alternatives. Amateur de tout ce qui touche le sexe, l'érotisme, la pornographie, le libertinage autant dans le virtuel que dans le réel. A renconter :-)
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • : 21/07/2005

Calendrier

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>

Les synthèses


L'armoire
(Une invivation à poster vos contributions sorties de votre armoire secrète)

L'Enfer
(Partagez votre bibliothèque sans risque de voir vos livres disparaître)

Recherche

W3C

  • Flux RSS des articles
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés